La symptothermie : l’alternative à la pilule contraceptive

symptothermie-methode-contraception

De plus en plus controversée, la pilule est pointée du doigt pour ses effets secondaires sur la santé des femmes. De nouvelles méthodes contraceptives totalement naturelles sont donc désormais utilisées pour éviter les grossesses non désirées. Parmi elles, on retrouve la symptothermie. On vous en dit plus dans cet article !

 

Contraception naturelle : Observer ses changements hormonaux

Totalement différente de la méthode Ogino reposant sur de simples statistiques, la symptothermie a été déclarée comme aussi efficace que la pilule par l’OMS. En effet, l’indice de pearl (nombre de grossesses non désirées) est de 0,4%, peu différent de celui de la pilule à 0,3%.

 

La symptothermie propose une double protection puisqu’elle combine deux méthodes de vérification du cycle :

 

La température basale

Le principe est de prendre votre température, sous la langue, chaque matin avant de vous lever. La prise de température s’effectue pendant une durée de 1 minute. Attention, cela ne se réalise pas avec un thermomètre mercure mais bien un thermomètre basal.

Une température basse indique l’approche de la période de fertilité et une montée d’œstrogènes (hormones sécrétées par les ovaires). C’est donc le moment où il faut commencer à être prévoyant avec son partenaire. Abstinence ou utilisation du préservatif, c’est vous qui choisissez !

 

L’observation de la glaire cervicale ou la méthode Bilings

A l’approche de la période d’ovulation, l’élixir cervical devient plus blanchâtre et épais. On dit aussi qu’il prend l’aspect d’un blanc d’œuf… Pas très glamour, on sait, mais au moins vous nous comprendrez !

Après 3 jours de température haute et de glaires cervicales redevenues normales, la période des menstruations arrive. Sautes d’humeurs, seins douloureux… vous apprendrez à identifier vos symptômes prémenstruels au fur et à mesure de la pratique.

symptothermie-contraception-naturelle

Une prise d’informations nécessaire pour éviter les risques

Néanmoins, la symptothermie demande une certaine rigueur et une prise d’informations préalable. Nous vous déconseillons donc de vous lancer seule sans avis préalable de votre médecin.

Pour vous aider dans votre démarche, des applications gratuites existent. En effet, elles vous permettent d’établir des graphiques de vos périodes d’ovulation et de menstruations afin de vous donner une date approximative de vos règles et de votre ovulation.

Aussi, le site officiel de l’association de la symptothermie vous permet de vous renseigner, de demander l’aide d’une conseillère. En plus de cela, vous avez accès à un groupe de partage entre membres, cela vous permettra d’écarter vos doutes sur l’observation de votre cycle menstruel.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Devenez un membre privilégié de notre communauté !

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir des informations exclusives sur Feedagora.com
Email address
First Name
Nous n'envoyons pas de spam.