Comment lutter contre les moustiques en été – les répulsifs naturels

Comment lutter contre les moustiques en été – les répulsifs naturels

Chaque année c’est la même chose, les fortes chaleurs nous poussent à dormir les fenêtres ouvertes pour laisser l’air frais (supposé) de la nuit rafraichir nos chambres. Il n’en faut pas plus aux moustiques pour s’inviter chez nous et faire de nos pauvres corps d’humains, leur dîner. S’ils se contentaient de nous piquer, sans douleur, sans conséquences, on les laisserait volontiers faire –  Après tout, il faut bien qu’elles mangent ces petites bêtes – Mais le problème c’est que les moustiques « chantent » au creux de notre oreille, donc nous réveillent pour ensuite nous piquer. Certes, aucune infirmière ne sera plus délicate lorsqu’il s’agit de piquer sans douleur, malheureusement la gêne survient après, car en plus de pomper notre sang contenant toutes les protéines destinées à leurs œufs, les femelles nous injectent leur salive anticoagulante que l’Homme n’aime pas et qui a pour réaction une allergie inflammatoire. En d’autres termes : un bouton qui gratte !

Quand certains chassent les Pokémons, vous passez vos nuits à tenter d’éradiquer les culicidés (de leur vrai nom barbare). Des remèdes existent, laissez-les agir pour vous et vous protéger de ce fléau de vos nuits estivales.

Remèdes anti-moustiques de grands-mères efficaces et naturels

Bien heureux celui qui dispose d’une moustiquaire au-dessus de son lit ou bien directement aux portes et fenêtres. Ce n’est certes pas l’élément de décoration le plus seyant mais il a le mérite de remplir sa mission à la perfection.

Herbes et végétaux répulsifs naturels contre les moustiques :

  • Le basilic, la menthe et les géraniums : les moustiques n’aiment pas ces plantes… disposez-en plusieurs pots chez vous et cela devrait en dissuader quelques-uns ;
  • Les oranges : dans une coupelle, placez quelques oranges piquées de clous de girofle ;
  • Infusion d’ail: évidemment ça ne sentira pas très bon mais il faut savoir ce que l’on veut.

Les huiles essentielles anti-moustiques pour prévenir et apaiser les piqures

Il vaut mieux utiliser ce genre de produits que d’autres à base d’insecticide et d’agents chimiques néfastes pour l’environnement. Le principe est simple : les moustiques n’aiment pas leur odeur.

  • Essence de lavande: à vaporiser sur les ampoules froides de vos lampes ;
  • Huile essentielle de citronelle, d’eucalyptus citronné, de géranium, d’ylang-ylang.

Conseils pour éviter les piqures de moustiques

Les moustiques sont attirés par les parfums, la chaleur et la transpiration. Essayez de réguler votre température et de ne pas trop vous asperger de produits odorants.

Comment traiter naturellement une piqure de moustique / un bouton de moustique

piqure de moustique qui gratte

Le mal est fait, malgré nos conseils ou bien avant de les avoir lu, vous avez subi l’assaut d’un moustique qui a récolté son butin. A présent vous ressentez une vive démangeaison. Bien entendu la première règle est de ne pas gratter car non seulement cela n’apaisera pas la sensation de gêne, mais en plus de cela vous allez irriter votre peau voire créer des lésions qui formeront un vilain bouton et une croûte. Après avoir aseptisée la piqure, voici quelques méthodes pour calmer la douleur :

  • Passez un glaçon sur la piqure ;
  • Pressez un coton imbibé de vinaigre blanc ou de cidre de pomme sur la zone concernée ;
  • Utilisez un sachet de thé humide ;
  • Frottez du citron vert ;
  • Placez une toute petite dose de dentifrice sur le bouton, massez et laissez pendant la nuit ;
  • Aloe vera en gel ;
  • Massez avec l’une des huiles essentielles citées plus haut ;

Ces quelques conseils devraient vous aider à passer l’été sans trop de dégâts. Il ne faudrait pas abimer votre joli bronzage tout de même !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*