Rêves lucides : Contrôler ses rêves c’est possible !

reve-lucide

La découverte du rêve lucide à travers un cauchemar

Et si vous deveniez le maître de votre subconscient pendant que vous dormez ? Ne vous est-il jamais arrivé, même pendant une poignée de secondes de vous rendre compte que vous êtes en train de rêver ? Si non, parlez-en autour de vous, je suis sûr que l’une de vos connaissances a déjà vécu cette extraordinaire expérience qu’est le rêve lucide. Pour ma part ça m’est arrivé quand j’étais plus jeune. En plein cauchemar alors que j’étais en train de me faire pourchasser par une horrible bête malveillante, je me suis retrouvé en face d’un ravin. 2 Solutions s’offraient à moi : me faire manger tout cru comme une vulgaire cacahouète (ou un bonbon pour les allergiques à l’arachide) ou bien sauter dans le vide. Dans les deux cas, soyons honnête j’étais foutu. Heureusement, pour la première fois de ma vie j’ai réussi à devenir lucide durant un mauvais rêve. A ce moment-là je me suis dit « Ne t’inquiète pas, de toute manière le seul risque que tu encoures est de te réveiller ». Ouf ! C’est alors que j’ai pris la décision de faire le grand saut en toute sérénité (je n’allais pas lui donner le plaisir de m’avaler tout rond quand même !), et que s’ensuivie mon réveil immédiat.

Le rêve conscient : quelles possibilités ?

C’est à partir de ce moment que j’ai réalisé que j’ai pu prendre conscience d’une réalité dans un univers entièrement créé et imaginé par mon cerveau. Plusieurs interrogations ont défilé alors dans ma tête. Est-il possible de devenir lucide en rêvant par notre simple volonté ou est-ce un phénomène qui survient aléatoirement ? Si oui, peut-on maîtriser son rêve, le moduler à notre bon vouloir via notre imagination, faire apparaître des personnes, des objets, des lieux ? Peut-on augmenter la période de lucidité dans un rêve conscient ? Est-ce un don ou tout le monde peut y arriver ? Voici autant de question auxquelles je vais essayer de répondre en me basant sur mon vécue, les différents témoignages que j’ai pu recueillir et sur les travaux de spécialistes dans ce domaine.

Selon Stephen LaBerge, fondateur de la « Lucidity Institute », chaque être humain est capable de diriger ses rêves et de le moduler à sa façon. Ce voyage onirique assez particulier n’est donc pas à la portée immédiate de tout le monde mais avec de l’entrainement et en utilisant des techniques appropriées, chaque individu est capable de faire basculer sa conscience dans un environnement qui est présupposé se fonder inconsciemment. C’est pourquoi nous allons voir ensemble quelles sont ces méthodes que les rêveurs lucides usent et abusent pour parvenir à vivre cette incroyable expérience.

L’autosuggestion ou comment se convaincre de faire un rêve lucide

Il peut vous arriver de faire un rêve lucide par hasard, une ou deux fois dans l’année ou dans votre vie, et le plus souvent seulement pendant l’espace de quelques secondes. Mais vous pouvez accroître ce nombre et manipuler vos rêves de manière plus récurrente en faisant de l’autosuggestion. En effet, vous ne devrez pas juste le désirer, il faudra plus que ça. Ne vous dites pas : « J’aimerai bien devenir lucide dans mon rêve ce soir » mais dites-vous plutôt : « Je vais en faire un ! ». Vous voyez la différence ? Il faut vous convaincre que vous allez y parvenir et vous allez vous le répéter autant de fois que possible du moment où vous levez, jusqu’à l’instant où vous vous apprêtez à vous endormir. Gardez toujours en tête cela, parlez-en autour de vous, lisez des articles sur le sujet, pensez-y sans cesse pour que votre cerveau l’assimile. Souvent il vous arrive de rêver de ce que vous avez fait de votre journée, de ce quoi vous avez vu et parlé. C’est par ce principe d’autosuggestion que vous favoriserez le déclenchement de votre conscience.

Tenir un journal des rêves

Très souvent il est difficile de se souvenir de quoi notre rêve était composé. Parfois c’est un schmilblick de détails qui le constitue. Donc, pour vous en rappeler, n’hésitez pas à noter tout ce que vous avez vu, vécu ou ressenti grâce à votre journal. Même si vous vous réveillez au milieu de la nuit, ce n’est pas grave, prenez le temps d’écrire ou bien de réaliser quelques esquisses. Le lendemain, quand vous relirez vos notes vous vous souviendrez de tout ! Cette méthode a pour but de repérer les signes récurrents de vos rêves. Par exemple si vous savez que vous rêvez souvent d’un lieu bien précis ou d’une personne bien particulière, vous assimilerez cet endroit ou cet individu au fait que vous êtes en train de dormir. Ainsi, dans votre prochain voyage onirique, si vous recroisez l’un de ces détails, vous saurez que vous êtes en train de réaliser un rêve et c’est alors que vous pourrez trouver cette lucidité tant convoitée.

Faites des tests de réalité pour savoir si vous rêvez

reves-lucides

Savoir quand on dort ou non est très important. Tout au long de votre journée, vérifier si vous êtes bien réveillé. Dit ainsi, ça peut paraître un peu fou. Mais croyez-moi, c’est une technique qui a fait ses preuves chez les dormeurs lucides. Une chose toute simple : de temps à autre, regardez votre main, regarder ailleurs puis regardez-la à nouveau. Vous constaterez que c’est bien votre main, qu’elle est toujours accrochée à votre bras et qu’elle n’a pas changée. Où est-ce que je veux en venir ? Et bien dans un rêve, il est fort probable que vous vous retrouviez dans le corps de quelqu’un d’autre ou bien même si c’est vous, il peut arriver que vos parties du corps changent. Par conséquent, si vous avez l’habitude de faire des tests de réalité dans la vraie vie et que vous parvenez à en faire un dans votre rêve, vous aurez gagné ! Car en vous rendant compte que ce n’est plus votre main, où qu’il vous manque un doigt, où qu’elle ait changé de couleur, vous prendrez conscience de votre situation.

Les techniques du WILD et du MILD

  • Le WILD (Wake Induced Lucid Dream) : L’objectif ici est de rester conscient jusqu’à que l’on s’endorme. Dites-vous, …non ! persuadez-vous que vous devez rester conscient quoiqu’il arrive jusqu’à ce que vous tombiez dans les bras de Morphée. Grâce à cette technique, bien que peu évidente, vous accéderez dans l’autre monde en ayant à l’esprit que vous êtes conscient. Tout comme l’autosuggestion, répétez-vous cela jusqu’au bout. C’est ce qui nous amène à la technique suivante.
  • Le MILD (Mnemonic Induction of Lucid Dreams) : Ici on parle D’induction mnémonique de rêves lucides. Inventée par Stephen LaBerge. Autrement dit, vous devrez, juste avant de vous endormir, vous autosuggérer que « la prochaine fois que je rêverai, je veux me souvenir de reconnaître que je suis en train de rêver». Autant de fois que vous vous réveillerez pendant la nuit, redites-vous cela. Car quand vous vous endormirez de nouveau, vous serez plus propice à devenir lucide. Vous pouvez même écrire votre journal entre deux sessions, cela vous permettra de rester focus sur le sujet.

Réussir à devenir conscient c’est bien, mais le rester c’est encore autre chose et cela s’avère un peu plus difficile. Il existe des solutions pour rester lucide dans un rêve et même pour en rallonger l’expérience.

Trouver un but à réaliser dans notre rêve et maîtriser ses émotions

En effet il est important de se fixer un objectif car il arrive que vous soyez tellement content de devenir maître de votre imagination que vous vous direz au moment opportun : « Bon, que vais-je pouvoir bien faire maintenant ? ». C’est cette période de doute qui fera que vous vous réveillerez ou que vous retomberez dans l’inconscient. De la même façon, si vous ne gérez pas le fait d’être en quelque sorte déstabilisé ou subjugué par cette sensation de réussite, vous vous réveillerez aussi tôt. Par conséquent, il est nécessaire d’apprendre à moduler ses émotions et à construire rapidement une histoire onirique pour ne pas perdre le fil.

Maintenir sa lucidité et contrôler ses rêves plus longtemps

Une fois que vous entrerez consciemment dans un rêve et que vous aurez appris à vous maîtriser, il ne vous reste plus qu’à augmenter la durée de votre expérience onirique, à stabiliser votre rêve le plus longtemps possible pour profiter au maximum de cet incroyable moment. Si vous sentez que vous devenez de moins en moins lucide, restez par exemple focus sur le moindre détail. Un trop plein d’émotions ? Concentrez-vous alors sur quelque chose d’insignifiant comme le sol, un objet, le ciel etc… Cela vous permettra de faire redescendre l’adrénaline et de vous refocaliser ensuite sur votre objectif. Si vous avez atteint votre but et que vous en avez terminé avec celui-ci mais que vous souhaitez continuer à rêver, alors fixez-vous en d’autres, même des plus banals pour ne pas rester sans rien faire et ainsi vous pourrez poursuivre votre histoire. Ensuite, il est fort probable que vous vous sentiez partir et que vous commenciez à ne plus être maître de votre conscience. Pour remédier à cela trouvez des subterfuges tels que les tests de réalité ou différents gestes comme se frotter les mains ou tourner sur soi-même. Vous pouvez même essayer de vous convaincre quand vous êtes en train de dormir en prononçant à haute voix : « Je suis lucide, je suis lucide, je suis lucide… ». Répétez ses techniques autant de fois que vous le pourrez et continuez à vous amuser autant que vous le pouvez !

Les dangers de faire des rêves lucides de manière répétée ?

Altérer notre sommeil ou notre état mental ?

On peut se demander si ce n’est pas risqué de jouer des tours à notre cerveau, de le forcer à faire des choses qu’il n’a pas l’habitude de réaliser. Rien n’est dit que faire un rêve lucide entrave la liberté de notre inconscient. Si nous pouvons le faire, c’est que nous en avons la faculté et que nous avons entrainé notre cerveau dans ce but bien précis. Beaucoup de personnes de mon entourage et de témoignages relatent avoir fait cette expérience. Aucun que je fréquente ne connait de troubles, mis à part être un peu plus fatigué le lendemain. Mais cela peut provenir des techniques que vous utilisez comme vous réveiller pendant la nuit (MILD). De plus, nous faisons bien plus que deux ou trois rêves par nuit. Faire un rêve lucide par semaine laisse votre inconscient libre de s’exprimer durant toutes les autres périodes de sommeil. En outre, certains rêveurs prennent le contrôle durant la nuit pour pouvoir vivre des choses uniques et passionnantes, d’autres se consacrent à faire des choses qu’ils n’auraient jamais osé faire durant la réalité. Ainsi vous vous réveillerez parfois en pleine forme, avec beaucoup de confiance en soi étant donné que vous avez été maître de vous-même.

Est-ce considéré comme une drogue ?

Peut-on devenir accro aux rêves lucides ? Dans une certaine mesure, vous pouvez et allez surement adorer ça et de ce fait vous en abuserez peut-être. Parfois il arrive que vous ne voudriez pas vous réveiller pour pouvoir continuer votre expérience et atteindre le but ultime que vous vous êtes fixé. Dans une autre mesure, être addict, signifie être dépendant de quelque chose contre notre volonté. Hors contrôler un rêve c’est prendre pleinement pouvoir de notre conscience, c’est agir comme bon nous semble, c’est nous qui sommes maître de notre cerveau et de notre imagination. De façon plus terre-à-terre, prenez conscience qu’il faut vous forcer à vous lever et à stopper votre activité nocturne pour ne pas arriver en retard au travail…

A présent vous possédez quelques bonnes techniques utilisées par les rêveurs conscients. Ne vous attendez pas à réussir du premier coup. Entrainez-vous tous les jours, persévérez jusqu’à que vous y arrivez, c’est là le point le plus important. Cela pourrait vous prendre des jours, comme des semaines, ça dépend de chacun. Donc n’abandonnez pas… Je vous laisse maintenant face à votre inconscient et à vos rêves les plus fous. Envolez-vous, voyagez, retrouvez des personnes chères à votre cœur, réalisez vos plus grands fantasmes grâce à cette faculté extraordinaire à portée de tous !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Devenez un membre privilégié de notre communauté !

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir des informations exclusives sur Feedagora.com
Email address
First Name
Nous n'envoyons pas de spam.