Construire une piscine naturelle et écologique

Construire une piscine naturelle et écologique

Les beaux jours sont là. La canicule commence à battre son plein, enfin ! On l’a attendue avec impatience cette grosse chaleur estivale, celle qui donne un air de vacances aux journées surtout lorsque l’on ne part pas cette année en particulier… Juillet et août sont les deux mois fétiches des français qui profitent des premiers rayons du soleil jusqu’aux derniers pour aménager leur jardin de salon en osier, bars, hamacs, balancelles, de recevoir ses amis autour d’apéros tardifs, de barbecue, etc. Il n’est pas rare d’investir dans une piscine gonflable ou plus sophistiquée en plastique avec structure métallique que l’on mettra cinq heures à remplir et dans laquelle les enfants plongeront et gigoteront campés sur leurs animaux de baudruche, et de recommencer l’année suivante. Que diriez-vous d’entreprendre du gros œuvre une fois pour toute et d’en profiter 365 jours par an ? Pas pour vous y baigner en hiver bien évidemment mais pour en admirer l’esthétisme les jours où le temps ne vous permettra pas de faire trempette.

On ne va pas se mentir, une piscine gonflable c’est très pratique quand on ne veut pas aller à la piscine municipale et que l’on préfère le confort et l’intimité de son jardin, mais ça reste visuellement assez laid et encombrant. Imaginez alors votre piscine au ras du sol, le reste du décor ainsi préservé. Comment ? Tout simplement en construisant une piscine naturelle dans laquelle vous pourrez même côtoyer des petits poissons. On ne vous parle pas de celle qui coûte une fortune, qui dure des mois de travaux et qui ne s’entreprend que par des professionnels. Ici nous allons vous donnez des astuces pour construire vous-même votre propre piscine naturelle, écologique et à moindre coût.  Suivez le guide Feedagora!

Piscine naturelle et écologique ou baignade biologique

piscine écologiqueTechniquement le mot piscine ne peut pas être associé au type de construction dont nous parlons mais dans le conscient collectif il s’agit de la même chose. Ainsi piscine naturelle et baignade biologique renvoient à la même idée de bio-piscine, jardin aquatique, piscine écologique, bassin de baignade naturelle, etc. L’idée est de créer un bassin contenant des eaux naturelles, sans chlore ni produit chimique, sans revêtement, à même le sol ou la roche. C’est une sorte d’étang creusé et qui va fonctionner grâce aux éléments naturels l’entourant. Les plantes aquatiques auront donc pour fonction de régénérer l’eau et éventuellement de la réchauffer. D’autres plantes permettront d’oxygéner l’eau et de la purifier. Le but est de recréer tout un écosystème dans ce bassin afin de garantir un équilibre, attention donc à ne pas faire n’importe quoi, tout ceci est très précis et technique.

Ces zones doivent communiquer entre elles grâce à un système de pompe mais aussi par action de gravité. C’est fou ce que la nature est capable de faire lorsqu’on ne la perturbe pas ! Les bassins s’auto-nettoient grâce aux plantes, magique ! Ce concept plaît par son approche écologique et esthétique.

Les gens veulent de plus en plus agir pour l’environnement et quand en plus ce procédé peut s’avérer agréable, économique et joli… que des avantages ! Cependant cette idée est un leurre car ce genre d’aménagement consomme beaucoup plus d’électricité qu’une piscine classique du fait de l’action en continu de la pompe dont nous vous détaillons le principe dans le paragraphe suivant. Deuxième point un peu embêtant, le fait que pour éviter que la végétation ne double de volume, il est conseillé d’exposer sa piscine… à l’ombre. Hors, c’est un peu le contraire de ce que l’on recherche en été. Dans tous les cas, avant de pouvoir se baigner dans son propre étang, il va falloir le construire !

Fabriquer sa piscine écologique

Premièrement (et encore un avantage) sachez que fabriquer sa piscine naturelle ne vous impose pas un permis de construire là où une piscine standard le fait. Deuxièmement, nul besoin de s’appeler Mac Gyver pour vous lancer dans les travaux. Nous n’irons pas jusqu’à dire que c’est simple et à la portée de tous, mais si vous êtes vraiment motivés, équipés et patients, alors oui, tout se passera comme sur des roulettes !

piscine biologique principe

Comment construire sa piscine naturelle

  1. Les bassins:

Il faut creuser votre piscine à même le sol mais veiller à séparer la zone de baignade de la zone de filtration en fabriquant des « murs » entre chaque ;

  1. La zone technique:

Elle abritera le système de pompe et de filtrage ;

  1. La cascade:

Celle-ci, bien que surement très jolie et décorative a pour but premier d’oxygénation de l’eau de baignade ;

  1. Le ponton:

En pierre, en bois, chemin naturel ou rebord précis, comme vous voudrez, il vous permet d’accéder à votre bio-piscine.

Une fois que vous aurez réalisé le gros œuvre, la plantation des plantes est bien évidemment capitale ! Et pas n’importe lesquelles. Chaque type à une fonction bien précise. Renseignez-vous auprès de professionnels.

De manière générale, vous lancer dans la construction de votre piscine vous-même n’est clairement pas un pari impossible mais cela ne s’improvise pas. Afin de procéder pas à pas, nous vous vous incitons grandement à vous en référer au Guide : Comment construire une piscine naturelle. Et en attendant de pouvoir vous délasser dans la vôtre, voici une bio-piscine qui devrait finir de vous décider.

Piscine Naturelle

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*