Conseils pour se lancer dans la création d’entreprise de moto taxi

monter une entreprise taxi moto
Conseils pour se lancer dans la création d’entreprise de moto taxi
User Rating: 0 (0 votes)

Apparu pour la première fois dans les années 2000, le concept de moto taxi a rapidement séduit les usagers, las de perdre de temps précieux dans les bouchons au quotidien. Comme c’est un marché en pleine expansion, il promet de bonnes rentabilités. Voici notamment tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer.

Les équipements indispensables

avantages taxi motoLes taxi-motos trouveront aisément leurs adeptes dans les grandes villes où le taux d’embouteillage ne cesse d’augmenter d’année en année. Pour gagner du temps lors des déplacements professionnels, de plus en plus de personnes choisissent de préférer les taxis moto aux taxis classiques, car ils assurent un temps de trajet résolument plus court. En effet, une moto prend moins de temps pour boucler un trajet par rapport à un taxi classique puisqu’elle peut zigzaguer entre les voitures. 75% des déplacements en moto taxi dans les grandes villes françaises sont assurés par des indépendants, ce qui devrait inciter les jeunes entrepreneurs à se lancer.

Pour débuter dans le secteur, on aura bien évidemment besoin d’un investissement de départ qui va couvrir l’achat des motos, des accessoires qui seront fournis aux clients à savoir un casque cross ou un casque intégral, un ciré et des gants. D’autres accessoires tels que des vêtements de pluie ou des gilets fluorescents peuvent être proposés, mais on peut toujours s’en tenir aux accessoires basiques puis rajouter d’autres éléments au fur et à mesure. Il faudra également penser à investir dans un logiciel de réservation qui va aider à réguler le planning de la moto taxi et dans la création d’un site internet-plateforme qui va donner de la visibilité à l’activité. Pour ce qui est du choix de la moto, il vaut mieux opter pour des modèles qui assurent un bon niveau de confort et de sécurité à ses passagers. À tout cela s’ajoutent les frais divers comme le coût du carburant, de l’entretien des motos, le salaire des chauffeurs pour ceux qui projettent de mettre en circulation plus de deux motos ainsi que l’assurance.

Les questions administratives

Pour en revenir à l’assurance, il faut savoir qu’elle est obligatoire et il existe d’ailleurs des formules spécifiques, dédiées au transport de personnes à moto. Certains établissements d’assurance rechignent à assurer les motos utilisées pour ce type d’activité, craignant les accidents répétés, mais on peut tout de même trouver des offres raisonnables avec de bonnes couvertures. Pour bénéficier des meilleures offres, il faudra disposer d’une moto d’une puissance de 125 cm3 qui peut accueillir deux personnes. Il est également important que le détenteur du permis moto n’ait eu aucun accident sur les cinq dernières années.

En ce qui concerne la réglementation du transport de personnes sur un taxi moto, le conducteur doit justifier d’une réservation préalable et être titulaire d’un permis de conduire de catégorie A, d’une carte professionnelle délivrée par la préfecture de département du domicile du chauffeur ainsi que d’une attestation délivrée par le préfet après vérification médicale de l’aptitude physique. Il est par ailleurs important de rappeler que les motos taxis ne peuvent pas stationner sur la voie publique ni faire du racolage. Enfin, la moto utilisée ne doit pas être trop ancienne et doit d’ailleurs faire l’objet d’une révision, notamment du système de freinage, de direction, de suspension et des éclairages au moins une fois par an.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*