Détectez les signes et symptômes d’un Accident Vasculaire Cérébrale (AVC) avant qu’il ne cause des dégâts

avc

L’A V C, le raccourci pour dire Accident Vasculaire Cérébrale, est un véritable fléau dans le monde. En France, ce sont plus de 30 000 personnes qui décèdent chaque année suite à une telle attaque et près de 770 000 touchées souffrent de liaisons aujourd’hui. Pris à temps, un AVC cause moins de dégâts. Cependant, il est difficile de prévenir de son arrivée. C’est pourquoi nous allons vous donner les signes et symptômes susceptibles de dissimuler un accident vasculaire cérébrale soudain.

Qu’est-ce qu’un AVC ? Définition

Comme son nom l’indique, c’est le cerveau qui va être la victime de l’attaque. La cause ? Elle est liée aux vaisseaux sanguins (vasculaire). Un accident peut survenir pour deux raisons :

  • Premièrement, il se peut qu’une artère se bouche à cause d’un caillot s’étant formé à l’intérieur (embolie*). On peut aussi parler de Thrombose cérébrale. De ce fait, le cerveau n’est plus irrigué et les zones cérébrales manquent ainsi d’oxygène. Il s’agira alors d’un AVC ischémique.
  • Et deuxièmement, il se peut qu’un vaisseau sanguin se rompt et cause une hémorragie cérébrale. Ce cas de figure apparait dans 20% du temps.

 

*Une embolie cérébrale est très grave. Si une artère se bouche, c’est toute la zone qu’elle devrait alimenter qui est privée d’oxygène. En seulement 5 minutes, la partie du corps concernée par l’obstruction « meurt » ou se nécrose (on appelle cela plus communément un infarctus). Si c’est le cerveau qui est touché par l’embolie, les répercussions sur toutes les fonctions motrices ou sensorielles peuvent être terribles, et ce sont des séquelles à vie pour la personne victime de l’attaque.

Quelques fois, le caillot peut se résorber de lui-même assez rapidement ce qui n’entraînera pas forcément de lésions. On appelle cela un AIT ou accident ischémique transitoire. Cependant cet incident ne doit pas être pris à la légère puisque dans les 24h qui suivent, le risque de faire un AVC est très élevé. Suite à un accident vasculaire cérébrale, on estime un taux de rechute d’environ 40% survenant durant les cinq années post-crise.

Plus l’AVC est pris en charge de manière précoce, plus les risques de mortalité et la gravité des séquelles diminuent. C’est pourquoi il est important de pouvoir le détecter le plus rapidement possible.

AVC : les symptômes à prendre en compte pour prévenir l’attaque

Si vous êtes atteint de l’un des symptômes ou signes, pensez qu’il pourrait s’agir d’un AVC et contactez d’urgence une assistance médicale :

  • De forts maux de tête et vomissements.
  • Disfonctionnement de la vue et du parler. Difficulté à s’exprimer et trouble des yeux, voire perte de la vue.
  • Visage engourdi et difficulté à sourire.
  • Paralysie soudaine d’un membre du corps ou de tout un côté.
  • Perte d’équilibre ou sensation d’étourdissement.

Que faire si une personne est victime de ces symptômes ?

Tout d’abor, le premier réflexe à avoir est d’appeler les secours puis de procéder à une série de tests en attendant leur arrivée. Ensuite, faites-lui faire des exercices simples comme sourire, prononcer des mots simples et demandez-lui de soulever les bras. Si la personne est dans l’incapacité de le faire, allongez-la en PLS (position latérale de sécurité), de façon à ce qu’elle ne s’étouffe pas avec ses vomissements et qu’elle ne se morde pas la langue.

Que faire pour réduire les risques d’un AVC ?

Sans surprise, c’est un mode de vie sain qui est recommandé pour éviter de subir une attaque cérébrale. Ainsi, le tabac est proscrit tout comme l’alcool. Apprenez à manger équilibré. Remplacez le gras et les mauvais sucres par des fruits et des légumes. Pratiquez une activité physique régulièrement, ce qui vous permettra d’éliminer les toxines et de gérer plus facilement votre stress. Enfin, consultez fréquemment votre médecin en faisant des contrôles sur votre tension artérielle.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Devenez un membre privilégié de notre communauté !

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir des informations exclusives sur Feedagora.com
Email address
First Name
Nous n'envoyons pas de spam.