Alcool, qui est-il vraiment? Effets, dangers, conséquences… quelle consommation avoir?

Alcool, qui est-il vraiment? Effets, dangers, conséquences… quelle consommation avoir?

L’alcool est un ami que la plupart d’entre nous fréquentons régulièrement. Que savons-nous vraiment de lui? Des centaines de campagnes publicitaires sensibilisent les jeunes et moins jeunes aux dangers de l’alcool, à ses conséquences pouvant être désastreuses. Mais quelle est la limite entre alcoolisme et buveur responsable? Entre boisson plaisir et boisson dépendance?

 

Quelques informations préalables sur l’alcool

 

dose alcoolQuand nous parlons d’alcool, nous parlons en fait d’une seule et unique substance, l’éthanol (alcool pur), pouvant prendre une multitude de goûts et de couleurs, L’alcool est obtenu par fermentation de fruits, de tubercules ou de grains, et parfois d’un stade de distillation. Quand une bouteille précise par exemple 13 degrés ou pourcent d’alcool, cela signifie que la boisson contient 13 ml d’alcool pur pour 100 ml. Dans les bars, les verres servis contiennent tous 10 grammes d’alcool pur.

Quand nous buvons, l’alcool passe dans notre sang, et est éliminé principalement par le foie. Psychoactif, l’alcool agit sur le cerveau, c’est pourquoi il modifie nos sensations, notre conscience, nos réflexes, etc. Enfin, notez que l’alcool est assez calorique.

 

Boisson alcoolisée et consommation raisonnable

 

Boire de l’alcool représente toujours un risque, aussi petit soit-il. La frontière est souvent dure à déterminer, entre une consommation à moindre risque et une consommation qui peut s’avérer dangereuse. Sachez qu’en général, les hommes supportent mieux l’alcool que les femmes, pour des simples raisons de corpulence! C’est pourquoi le seuil de consommation maximum conseillé est à 3 verres par jours pour un homme, et 2 pour une femme.

  • Ne pas boire d’alcool régulièrement.
  • Limiter la quantité (éviter de dépasser 3/4 verres standards lors d’une occasion particulière) et la fréquence.

 

Enfin, sachez qu’il n’y a pas de solution miracle pour dessouler. Seul le temps permet d’évacuer l’alcool. Boire du café ou prendre une douche ne changera rien à votre taux d’alcoolémie. Pour plus d’information, consultez cet article sur la gueule de bois.

 

Alcoolisme, alcoolique, dépendance à l’alcool

 

alcoolBeaucoup de personnes boivent régulièrement, lors des repas, de manière modérée (environ 43% des français consomment de l’alcool au moins une fois par semaine). Une telle consommation peut représenter certains risques. Boire quotidiennement augmente sensiblement les risques de toxicité pour le corps, de cancers ou de maladies cardio-vasculaire. Mais aussi, le risque de dépendance devient très présent.

 

 

 

 

Comment savoir si j’ai un réel problème avec l’alcool?

 

Les signes d’une vraie d’addiction sont les suivants: dépendance physique, nervosité, mains qui tremblent, ne pas imaginer aller à une soirée sans boire, se soucier de son stock d’alcool, voir l’alcool comme une consolation, une nécessité, une solution. Devenir alcoolique est souvent un processus long et insidieux. En effet, la dépendance s’installe doucement, progressivement, finissant par empiéter sur le quotidien. On n’arrive alors plus à contrôler sa pratique, on ne peut pas s’empêcher de boire. La consommation excessive sur le long terme peut être la source de problèmes physiques et psychiques. Alors méfiance!

alcoolLa dépendance à l’alcool touche différemment les hommes et les femmes. Longtemps, l’alcoolisme concernait plus les hommes, mais depuis quelques années, cette tendance commence à évoluer, les femmes étant plus touchées. Les témoignages montrent que la manière d’aborder l’alcool n’est en général pas tout à fait la même. Par exemple, les femmes ont plus tendance à tomber dans l’alcoolisme pour combler un manque affectif, une période de solitude. Les femmes ont tendance à boire plus facilement seule, par honte ou culpabilité. Les hommes quant à eux tombent plus facilement dans l’alcool à cause de situations de stress ou de chômage. Ces dernières affirmations sont basées sur des études, sondages et témoignages, mais d’autres cas de figure existent, la réalité étant toujours plus complexe. Dans tous les cas, les aides pour venir à bout de cette dépendance sont très nombreuses en France. Psychothérapies, cure de désintoxication, etc, il est possible d’arrêter!

 

 

Les risques, dangers et abus liés à l’alcool, que nous connaissons bien

 

Violence, risque d’accident, relation sexuelle non voulues, coma éthylique, ces quelques risques ne sont pas à prendre à la légère. Au niveau de la loi, être saoul dans la rue peut mener à 150 euros d’amende. En voiture, vous pouvez payer 4500 euros à partir de 0.8g d’alcool dans le sang.

Eviter de consommer des boissons alcoolisées dans les situations suivantes:

  • Pendant la grossesse et pendant l’allaitement.
  • Lors d’une activité qui demande d’être attentif (conduire essentiellement)
  • Si vous avez une maladie ou un fragilité au niveau du foie ou de l’estomac, ou en cas de maladie chronique.

 

Le cocktail alcool-tabac-mauvaise alimentation-aucune activité physique est bien sûr mauvais pour la santé de l’organisme. Malheureusement, l’alcool est une cause de décès majeure. Si toutefois vous menez une vie saine, consommer de l’alcool de temps en temps ne représente pas de risques importants pour votre santé. Soyez raisonnable, et faites en sorte que l’alcool reste un plaisir et non un problème.

Depuis les années 1960, la consommation d’alcool en France a baissé. En 1961, en moyenne, les gens consommaient par année jusqu’à 26 litres d’alcool pur. En 2015, cette consommation était de 11,1 litres. Ceci dit, la France reste un des pays où la consommation d’alcool est la plus élevée. La pays en tête est la Lituanie, avec une consommation moyenne par an de 14 litres d’alcool pur.

 

 

Feedagora est un blog de passionnés de la vie avec un grand V. Lifestyle, santé, sexo, bien être, psycho... Découvrez notre univers et trouvez de nombreuses réponses à vos questions.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*